Parlons tactique : De l’utilisation de la cavalerie

Aller en bas

Parlons tactique : De l’utilisation de la cavalerie

Message  Tercio le Jeu 21 Nov - 17:20

Dans Cossacks 2, les temps d’observation entre les armées sont importants, chaque joueur accumulant alors des troupes en vue d’un choc majeur. Et lorsque cet immobilisme cesse, c’est généralement pour aboutir à une boucherie. Certains fins tacticiens sauront toujours sortir leur épingle du jeu, mais à mes yeux, l’issue entre deux forces égales est plutôt aléatoire. Je considère donc que la décision doit se faire ailleurs. Pour cela, je concentre le gros de l’infanterie autour du ou des secteurs clés, fortifiés par quelques ouvrages défensifs en retrait, en invitant ainsi mon adversaire à aller dans une surenchère de troupes. C’est dans cette phase que la cavalerie trouve à mes yeux tout leur intérêt, et devient l’arme majeure d’une stratégie « indirecte ».

Idéalement, je concentre en un même groupe d’unité tous mes régiments de cavalerie. Au gré de la partie, cela va représenter de 1 à 4 régiments que je vais manipuler comme un et un seul groupe autonome. Avec ce groupe je vais tenter de déborder mon adversaire fixé par mon infanterie. L’idée est d’enlever par des raids des villages peu défendus, et ainsi détourner l’attention de mon adversaire. Je cible prioritairement, les villages de charbon et de nourriture, les premiers car la poudre est rapidement consommée, et les seconds car la famine provoque souvent plus de dommage que la poudre elle-même. Lorsque le front est totalement figé, alors je tente de manœuvrer  à l’échelle tactique sur les arrières de l’armée adverse, mais c’est toujours en second choix après avoir privilégié les grandes manœuvres opérationnelles.

Au niveau tactique, je ne fais pas dans la dentelle. Je me contente de troupes légères (dragons notamment). En phase d’attaque, je charge en pointe et ne tire qu’après avoir engagé le corps-à-corps. L’objectif est que toutes les balles trouvent leur cible. Avec 45 pertes, de nombreuses troupes peu aguerries sont susceptibles de s’enfuir. Et lorsque j’associe deux régiments ou davantage, le massacre devient une issue logique.

Lorsque l’adversaire résiste malgré tout à ces charges, il ne faut pas hésiter à ramener les unités à l’étable pour remplacer les pertes.

Pour conclure, vous l’aurez compris, je ne suis pas un cavalier de la trempe de Murat. La charge crinière au vent ne m’intéresse pas, je préfère le harcèlement à la Cosaque !

Ces quelques lignes n’ont aucune prétention, elles visent juste à susciter l’échange sur les pratiques des uns et des autres !
avatar
Tercio
Nouveau
Nouveau

Nombre de messages : 6
Age : 44
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons tactique : De l’utilisation de la cavalerie

Message  Napoleonien77 le Lun 25 Nov - 12:07

Salut a toi,

sympa de venir pour partager, je suis un peu presser la mais je repasses pour ton lire et échanger.

bonne journée.
avatar
Napoleonien77
Maréchal
Maréchal

Nombre de messages : 6780
Age : 30
Réputation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons tactique : De l’utilisation de la cavalerie

Message  Tercio le Jeu 28 Nov - 13:56

Ce sera avec plaisir.
Les années passent, mais je redécouvre régulièrement ce jeu avec autant de satisfaction !
avatar
Tercio
Nouveau
Nouveau

Nombre de messages : 6
Age : 44
Réputation : 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons tactique : De l’utilisation de la cavalerie

Message  Napoleonien77 le Mar 10 Déc - 12:02

Voila enfin j'ai pris le temps de te lire et c'est intéressant.
De mon coté j'ai été former par un ancien de la maison, classé top 3 en France et ça déménage. L'atout principale : la cavalerie.
Comme tu le dis, elle est très utile et permet de renverser l'ennemie très vite.

Pour ma part, je l'utilise comme force principale pendant que mes bataillons tiennent le front (que j'ai choisis) ou mon ennemie du jour se casse les dents dessus. Avec 2 bataillons j'arrive a en tenir une dizaine adverse.

Une fois, mes groupes de cavaliers pret, environ une vingtaine diviser en 2 ou 3 regroupements, ils déferlent tel un tsunami et ravage tout sur leur passage. Généralement le conflit dure 2 minutes max et l'ennemie est détruit. Ensuite reste a emmener mes bataillons pour finir le travail au besoin.

Le fait d'en parler m'a donner le gout de m'y remettre. Si certains sont intéresser ça serait avec plaisir que je ferais une partie (via Gameranger ou Hamachi ou autre).

A bientot.
avatar
Napoleonien77
Maréchal
Maréchal

Nombre de messages : 6780
Age : 30
Réputation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons tactique : De l’utilisation de la cavalerie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum